Historique

 

 

 

 

 

 

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

  

 

 

 

 

1871 Création par Auguste Guillot

Installation à St Marcellin comme producteur de noyers et d’arbustes d’ornement. Durant les 24 années de direction des Pépinières Guillot de St Marcellin, Auguste s’efforça de développer son entreprise avec une production de noyers greffés et d’arbres fruitiers pour les agriculteurs, mais également d’arbres d’ornement et de rosiers pour les particuliers locaux.

1895 – 1935 : Les 40 ans d’Henri Guillot

Reprise de l’activité par Henri Guillot. Le décès d’Auguste Guillot en 1895 oblige son fils Henri âgé de 17 ans à prendre la responsabilité d’une pépinière de 4 hectares.

Création de la spécialité des noyers greffés « Noix de Grenoble » qui fera sa renommée dans toute l’Europe. Sa collaboration avec Charles Mallerin lui permettra de fournir les nouveaux rosiers hybrides.

En 1935, incontestable chef d’entreprise avec plus de 70 employés, il est reconnu de tous pour ses qualités professionnelles.

 

1935 – 1970 : Clément Bourne, une 2ème famille pour un seul nom

Reprise de l’activité par Clément BOURNE. Il reprendra la société de son beau-père avec Germaine Bourne (Guillot) son épouse. C’est sous sa direction que les Etablissements Horticoles Guillot deviendront les Pépinières Guillot-Bourne et qu’elles viendront s’installer à Jarcieu, site principal actuel des pépinières. Clément BOURNE, toujours épaulé par son Epouse Germaine, fit prospérer la pépinière qui, au plus fort de son activité, employait plus de 100 personnes.

 

1970 – 1993 : Henri-Jacques Bourne fait de Guillot-Bourne le spécialiste des gros sujets en France

Restructuration des Pépinières Guillot-Bourne. Henri-Jacques BOURNE arrive à la tête de l’entreprise en 1971 avec des idées nouvelles.

Spécialisation de l’activité : C’est grâce au constat de la richesse des terrains et du climat de la région que la décision de la spécialisation dans la production de sujets d’ornements semi-adultes transplantés sera prise. Guillot-Bourne devient rapidement une référence dans le gros sujet.

Obtention de la 1ère certification A.F.A.Q ISO 9002. La société devient la 1ère entreprise horticole en Europe à obtenir une certification ISO.
Création de la marque GARECA® qui (entre autre) garantit la reprise des végétaux pendant deux ans.
Investissement dans la recherche de nouvelles techniques : transplantation de sujets in situ, fertilisation par injection d’engrais pour les arbres en ville, GEBEBAC Hf®…

De 1993 à 1998, la famille Bourne reste le principal actionnaire des pépinières.

 

 

1998 – 2014 : La 5ème génération

Réception du prix du savoir-faire horticole (lauréat unique) en 2010 remis par la Société Nationale Horticole de France.

Louis Bourne dirigea les Pépinières durant 12 ans, et aura su maintenir la position des Pépinières Guillot-Bourne au sein du paysage européen de la pépinière. En témoignent les 190 hectares actuellement en culture qui font le bonheur de nombreuses collectivités, professionnels du paysage et particuliers en France comme dans toute l’Europe. Après la disparition subite de Louis en septembre 2010, son frère Antoine dirigea la société pendant 3 ans

 Fort de ses expériences et de la complicité avec son frère défunt, Antoine Bourne s’inscrit dans la filiation familiale où l’innovation, la recherche de l’excellence ainsi que la dynamique de travail sont liées à la bonne synergie des équipes associées à la passion des végétaux depuis 140 ans.

 

 

2015 à aujourd’hui : Naissance de Guillot Bourne II

Les pépinières Guillot-Bourne changent de main. Pierre de Prémare, repreneur issu du métier de la pépinière, dirige maintenant la société depuis Juillet 2015.  Guillot-Bourne devient une société sœur du Domaine de Chapelan et de Chapelan Fruitiers.

 Les 3 entreprises ont une haute vision de la qualité de la production pour des plantes durables au service de clients exigeants. Elles bénéficient toutes des certifications pour l’environnement Plante Bleue ou MPS et « Fleurs de France ».

En 2017 , notre pépinière devient le 1er producteur français, dans sa spécialité, a être certifié Agriculture Biologique, fruit d’un long travail de conversion de 3 ans. 

Deutsch English Français